Lutter contre la tyrannie, c'est pour les minables. C'est bien plus drôle de faire les choses dans l'ombre, ou de servir le pouvoir... Quoi, tu n'es pas d'accord ? Alors prouve-le, et raconte-moi ton histoire...
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | .
 

 IV - Les différentes espèces d'Estelcar

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Messages : 30
Date d'inscription : 26/12/2012
Localisation : Partout.

Feuille de personnage
Espèce: Inconnue.
Efficience: Illimitée.
Titre: Légende
avatar
Annonciateur de l'Empire
Héraut
MessageSujet: IV - Les différentes espèces d'Estelcar   Mer 4 Déc - 20:34:52

En plus de la liste des différentes espèces, voici un organigramme résumant l'état des ententes que chaque peuple entretient au sein du Continent.

Organigramme des Espèces:
 

*******************************************************************************

Les Humains

L'espèce la plus répandue mais aussi la plus éphémère.

Espérance de vie : Environ 80 ans.
Lieu de vie : Le Continent.
Capitale : Alassien.

Présentation :
Le peuple le plus développé des terres
habitées, doté d'un esprit à la richesse vertigineuse.
C’est grâce à leur ingéniosité et leur polyvalence que
les humains se sont rendus maîtres d’Hadelemÿr,
changé en Estelcar. En dehors de leurs capacités
d’adaptation, les humains sont des êtres ambitieux,
inventifs, capable de se créer toute sorte de
valeurs pour motiver leur existence. Ils ont le goût
d’apprendre, de s’affirmer et de se différencier,
faisant qu’ils cherchent constamment à se dépasser.
Les trésors d’ingéniosité dissimulés dans leur esprit font
qu’ils sont capable de tout, et en cela ils sont effrayants :
rien, sur Estelcar, n’est plus imprévisible qu’un humain.

Relations :
Les Humains sont en bons termes avec
l'ensemble des peuples du Continent. Ils entretiennent
des relations particulièrement proches avec le
clan Mayall. Leur relation envers les Golems est
ambigüe car ils ont souvent du mal à considérer
ces êtres artificiels comme des personnes. Ils sont
relativement fâchés avec les Walkyries et tolèrent
bien plus les Harpies. Les Réincarnés et les
Shlags ont tendance à les mettre mal à l’aise.
Ils haïssent les Ombres avec raison, et sont
jaloux du savoir des Kelfians. Ils apprécient la
compagnie des Harpies.

Informations complémentaires:
 


Dernière édition par Héraut le Jeu 28 Juil - 14:18:51, édité 31 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 30
Date d'inscription : 26/12/2012
Localisation : Partout.

Feuille de personnage
Espèce: Inconnue.
Efficience: Illimitée.
Titre: Légende
avatar
Annonciateur de l'Empire
Héraut
MessageSujet: Re: IV - Les différentes espèces d'Estelcar   Lun 18 Jan - 11:59:53


Les Kelfians

De petits esthètes au savoir immense.

Espérance de vie : Environ 200 ans.
Lieu de vie : Le Continent.
Capitale : Falastur.

Présentation :
Les Kelfians sont une énigme de ce monde.
Ils sont ceux qui ont remis le plus en question les lois de
ce monde, et qui pourtant le respectent le plus. Proches de
la nature (et donc, des chimères), leur culture a un rapport
au temps tout particulier. Celui-ci est comme un cours d’eau
dans lequel les êtres vivants dérivent, particules entraînées
par un grand mouvement. De ce fait ils ont tendance à
être très distants à propos de certaines questions
existentielles. Ils donnent l’impression d’être dans un rêve,
en mettant le doigt sur tout ce que le monde a d’absurde.
Leur apparence va de pair avec cet aspect ésotérique :
leur petite taille (un demi-humain en général), couplée
à leurs traits angéliques, leur donne un aspect enfantin
qui contraste avec leur maturité. Le temps et la crainte
de disparaître ne semblent pas avoir de prise sur eux.

Relations :
Les Kelfians entretiennent des liens tous
particuliers avec les Walkyries. C'est plus difficile avec
les Harpies et surtout les Arkhâns. Moqués, jalousés
en raison de leurs vastes connaissances dans les
milieux mystiques et ésotériques, les Kelfians figurent
parmi les rares à ne pas avoir entretenu la haine
lorsque les peuples ont commencé à disloquer
leurs ententes. Leur attitude bien souvent
raisonnée, calme et pacifique, à tendance à leur
donner un aspect parfois hautain et suffisant face
à l’humeur tempétueuse des autres espèces. Le fait
qu’ils soient dans les petits papiers des dernières
Walkyries en ajoute sur le côté élitiste de leur
civilisation.

Informations complémentaires:
 

_________________
Maître du jeu. Ne pas contacter par message privé.


Dernière édition par Héraut le Jeu 28 Juil - 14:22:48, édité 10 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 30
Date d'inscription : 26/12/2012
Localisation : Partout.

Feuille de personnage
Espèce: Inconnue.
Efficience: Illimitée.
Titre: Légende
avatar
Annonciateur de l'Empire
Héraut
MessageSujet: Re: IV - Les différentes espèces d'Estelcar   Lun 18 Jan - 12:00:15


Les Arkhâns

Une espèce violente aux origines chargées de magie.

Espérance de vie : Environ 100 ans.
Lieu de vie : Le Continent.
Capitale : Inconnue

Présentation :
Du monde jaillit les Chimères, des Chimères jaillit la magie,
et de la magie jaillirent les Arkhâns. Si ces origines sont
celles partagées par toutes les espèces vivant sur Estelcar,
là où les autres peuples s’en sont éloignés pour évoluer,
les Arkhâns sont restés, pour une raison inconnue,
extrêmement primitifs. Leur corps garde l’aspect
rocailleux de la terre dont ils sont sortis. Ils
semblent encore à l’état d’entité en construction,
chargés de manière démesurée de la force qui leur a
donné la vie. Ainsi les Arkhâns sont des êtres qui débordent
d’énergie en raison de l’immense force magique qui coule
dans leurs épaisses veines. Celle-ci se remarque à travers
les symboles qui parcourent leur peau irrégulière. De fait
les Arkhâns sont des êtres à la sensibilité excessive. Ils
n’hésitent pas à exprimer ce qui leur passe par la tête et
le font souvent avec des élans d’humeur qui leurs sont
caractéristiques. Tout chez l’Arkhân se réalise dans l’excès.
C’est pourquoi on leur reproche souvent leur grande violence
et leur sang-chaud. Néanmoins ce caractère dû à la forte
agitation qui pulse dans leur corps est compensé par un
respect immense voué à une culture très codifiée.

Relations :
Les Arkhâns considèrent que tout ce qui est différent d’eux
est un rival potentiel. Ainsi les relations les plus stables qu’ils
entretiennent avec  les peuples du Continent se bornent à une
relation d’amour-haine des plus cordiales. C’est le cas avec les
humains, les walkyries, les harpies, les kelfians… Soit presque tout
l’ensemble des espèces civilisées. Ceux que les Arkhâns
estiment le plus sont les Golems, qui avec leur robustesse
et leur lien fort avec la magie, font à la fois des camarades
et des adversaires redoutables. Il faut en général prouver
sa valeur à travers des exploits guerriers pour s’attacher les
faveurs d’un Arkhân. Exception faite du clan Mayall, qui
malgré les talents guerriers de ses membres a fait preuve
de tellement de dédain envers les Arkhâns que ceux-ci
s’en ont fait des ennemis attitrés. Les Arkhâns ont du mal
à comprendre les Réincarnés, qui sont à leurs yeux des
aberrations de la nature. Ils ne savent pas quoi penser
des Shlags, alors ils font avec.  

Informations complémentaires:
 

_________________
Maître du jeu. Ne pas contacter par message privé.


Dernière édition par Héraut le Jeu 28 Juil - 14:25:40, édité 7 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 30
Date d'inscription : 26/12/2012
Localisation : Partout.

Feuille de personnage
Espèce: Inconnue.
Efficience: Illimitée.
Titre: Légende
avatar
Annonciateur de l'Empire
Héraut
MessageSujet: Re: IV - Les différentes espèces d'Estelcar   Lun 18 Jan - 12:00:41


Les Golems

Les créatures artificielles les plus brillantes qui soit.

Espérance de vie : Environ 500 ans.
Lieu de vie : Le Continent.
Capitale : Talfa.

Présentation :
Leur arrivée sur les Terres de l'Empereur résultait
d'un fantasme. Réussite pour les Kelfians qui ont été
inspirés, jalousie pour les Humains incapables de
concrétiser un tel exploit. Incompréhension, mépris ou
indifférence de la part des autres. Au départ de simples
instruments commençant à peine à penser, c'est en raison
de leurs origines artificielles que les Golems ont été durement
réprimés par les autres espèces, craignant pour leur territoire
mais à la fois bienheureuses de pouvoir abuser d'un
peuple nouveau-né encore bien crédule. Si les
Golems ont fait le fruit de tant de moqueries ils
n'ont pas à rougir de leurs multiples atouts, lesquels
ont rendu certaines civilisations ivres de rage
(quelques-unes le sont toujours, d'ailleurs) :
Grande force, corps modifiable à l'envie,
longue vie, absence de vieillesse, facultés
intellectuelles développées, sensibilité à la magie...
En raison de leur inexpérience, les Golems ont été
le bouc-émissaire des tensions qui existaient déjà
bien avant leur venue au monde. Tout ce qu'on leur
a reproché n'a été que prétexte, moyens de pression,
combats d'ego, querelles intestines...
Choses que les Golems n'ont pas vraiment souhaités
entretenir de leur côté. Tout d'abord parce que les
Kelfians ont fait d'eux des êtres principalement bons
et gentils. Ensuite parce qu'ils n'avaient pas tout
compris. Si l'espèce d'étoile qui brille sur leur torse
n'est pas un vrai coeur, la douceur dont ils peuvent
faire preuve peut amener à ce demander qui d'eux
ou des autres est constitué de pierre...

Relations :
Beaucoup ont cherché à profiter de la
force et de la crédulité des Golems. De ce fait,
peu les estiment et les considèrent d’égal-à-égal. Cela
n’empêche pas les Golems de disposer du même
statut que les autres peuples, résultat d’une longue
bataille menée par les Kelfians pour leur donner le
droit d’exister. Les Mayalls, trop fiers pour reconnaître
la valeur de ces créatures, les méprisent, contrairement
aux Arkhâns qui ont appris à considérer ce dont les
Golems sont capables, en plus de partager avec eux
les mêmes affinités face à la magie. Les Humains et leurs
tentatives de manipulation ont laissé encore des tensions
visibles: parmi cette espèce, beaucoup pensent
encore que les Golems ne sont bons qu'en tant qu'esclaves.

Informations complémentaires:
 

_________________
Maître du jeu. Ne pas contacter par message privé.


Dernière édition par Héraut le Jeu 28 Juil - 14:17:35, édité 7 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 30
Date d'inscription : 26/12/2012
Localisation : Partout.

Feuille de personnage
Espèce: Inconnue.
Efficience: Illimitée.
Titre: Légende
avatar
Annonciateur de l'Empire
Héraut
MessageSujet: Re: IV - Les différentes espèces d'Estelcar   Lun 18 Jan - 12:01:15


Le Clan Mayall

Sans conteste les plus orgueilleux de tout le Continent.

Espérance de vie : Environ 200 ans.
Lieu de vie : Le Continent.
Capitale : Hoag.

Présentation :
Le Clan Mayall est un peuple particulierd ont l’origine repose
sur une légende ancienne, à savoir les exploits d’un couple de
héros, du nom de Mayall et Hoag. A leur mort, le Clan nouvellement
fondé prit leur nom et utilisa l'un pour qualifier le Clan, l’autre pour
qualifier le territoire conquis. Depuis, cette histoire demeure et reste
la fierté des descendants de cette tribu, qui entretiennent le mystère
autour de ses deux créateurs. Très grands, fins, et aux cheveux souvent
hirsutes, les Mayall vivent dans un système où la tradition est
la première des lois. Ils entretiennent la blancheur de leur peau
pour se démarquer le plus possible des autres peuples. Un(e) Mayall est
eduqué(e) pour correspondre le plus possible à Mayall, si c’est une
fille, ou bien à Hoag, si c’est un garçon. Ainsi les membres du Clan
passent leur vie à se rapprocher d’un idéal qui a été imposé comme
une idée fixe durant toute leur enfance. De fait un(e) Mayall suit toute
une série de codes qui font de lui un être conditionné. Il est souvent
très difficile pour un(e) Mayall de comprendre une façon de pensée
différente de celle qu’on lui a appris. Les échanges avec les autres
espèces sont toutefois causes de certains changements, qui s'appliquent
néanmoins en douceur. Le mode de vie des Mayall en font des êtres
dont il ne faut jamais douter de la parole. C'est une erreur qui
coûte cher à toute personne distraite.

Relations :
Le fort désir d’affirmation de l’identité Mayall fait que le clan est
souvent peu apprécié par les autres peuples. Cela dit, les relations
diplomatiques sont stables : il n’est pas nécessaire d’apprécier une
nation pour commercer avec elle. Excepté les Arkhâns, que les Mayall
considèrent comme étant des grosses brutes sans cervelle, et les Golems,
qui sont plus des serviteurs qu’autre chose aux yeux du Clan. Les Mayall
admirent secrètement la civilisation Kelfianne et les connaissances des
Walkyries. Les humains, qui leur ressemblent beaucoup, ont droit aux faveurs
des Mayall, relation ternie par la domination de l’Empereur qui remet en
question l’existence d'une autorité au-dessus de celle du Clan. Pour ce qui
est des Réincarnés, ce sont des ratés, et les Shlags des voleurs
de pouvoir qui souillent l’intégrité de leur peuple.

Informations complémentaires:
 

_________________
Maître du jeu. Ne pas contacter par message privé.


Dernière édition par Héraut le Jeu 28 Juil - 14:28:16, édité 5 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 30
Date d'inscription : 26/12/2012
Localisation : Partout.

Feuille de personnage
Espèce: Inconnue.
Efficience: Illimitée.
Titre: Légende
avatar
Annonciateur de l'Empire
Héraut
MessageSujet: Re: IV - Les différentes espèces d'Estelcar   Lun 18 Jan - 12:01:43


Les Shlags

Une espèce mystérieuse qui recèle d'innombrables secrets.

Espérance de vie : Indéterminée.
Lieu de vie : Les Limbes.
Capitale : Aucune.

Présentation :
Les Shlags sont des petites créatures de forme animale
issues du monde des Limbes. Chassés sans répit par les
gigantesques Ombres, les Shlags ont finit par fuir dans le
monde physique. Pour y demeurer et ainsi échapper aux
Ombres, les Shlags en sont venus à se lier instinctivement
aux êtres vivants qu’ils rencontrèrent sur cette terre inconnue
qui s’avérait être le Continent. Ce faisant, ils ont partagé leurs
pouvoirs avec la personne liée à leur destin, que ce soit avec
ou sans leur avis. Les Shlags sont incapables de langage construit.
Pour communiquer ils véhiculent des images et des émotions
dans l’esprit des êtres vivants à qui ils s’adressent. Ce sont des
créatures qui, en dépit de leurs puissants pouvoirs, sont
extrêmement craintives et sensibles, bien plus malines que
leur comportement plaintifs et capricieux peut laisser paraître.

Relations :
Comme tout ce qui est étrange et inconnu, les Shlags
ont commencé leur existence sur le Continent en tant
qu’objet de crainte et de haine, victimes de toutes les
superstitions possibles. Les Walkyries elles-mêmes,
incapables de comprendre ces bestioles, n’ont fait que
confirmer aux yeux des autres peuples le danger potentiel
qu’elles pouvaient représenter. Leur nom en lui-même
est une déformation d’insulte. Les personnes que les
Shlags décidaient « d’adopter », soit de lier à elles,
finissaient pour la plupart rejetées par leurs pairs,
chassées et  parfois traquées. Après avoir démontré leur
rôle essentiel dans la lutte contre les Ombres, les Shlags
ont finit par être tolérés. Certains, pompeusement surnommés
« Dompteurs de Shlags » devinrent des légendes dans quelques
régions ou villages. Les Shlags sont finalement des héros au destin
ingrat. Malgré le fléau qu’ils Arrivent à endiguer, humains, arkhâns
et Mayalls parviennent difficilement à Les accepter. Cela dit,
si les Shlags parviennent à unifier par leur seule existence l’avis de
peuples rivaux c’est bien la preuve qu’ils disposent nécessairement
de pouvoirs Superbes et surnaturels… Les rejetés de la société,
comme les Réincarnés ou les Harpies, apprécient beaucoup la
compagnie animale apportée par les Shlags. Les Kelfians,
pour leur part, plutôt que de les prendre en pitié, restent fascinés
devant leurs incroyables dons.

Informations complémentaires:
 

_________________
Maître du jeu. Ne pas contacter par message privé.


Dernière édition par Héraut le Sam 23 Juil - 13:46:26, édité 5 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 30
Date d'inscription : 26/12/2012
Localisation : Partout.

Feuille de personnage
Espèce: Inconnue.
Efficience: Illimitée.
Titre: Légende
avatar
Annonciateur de l'Empire
Héraut
MessageSujet: Re: IV - Les différentes espèces d'Estelcar   Lun 18 Jan - 12:02:08


Les Réincarnés

Ils connaissent tous une existence particulièrement torturée.

Espérance de vie : Illimitée.
Lieu de vie : Le Continent.
Capitale : Aucune.

Présentation :
C’étaient des personnes comme les autres,
avec des ambitions, des rêves, des envies, des craintes,
des peurs. Chaque peuple a eu ses Réincarnés, et en a encore.
Partout, les Réincarnés sont craints. Ils représentent un lien
que personne n’a jamais souhaité : une fusion contre nature
entre la réalité et les Limbes, entre la vie et la mort. Les
Réincarnés ont des origines torturées. Des inconscients qui
ont essayé de jouer avec les limites de ce monde, des
victimes des Ombres, anciennement possédées puis
abandonnées à l’état de carcasses errantes, encore en
vie sans comprendre pourquoi. Tout être possédé par
une Ombre et libéré ensuite pour une quelconque raison
devient un Réincarné. Une moitié d’être, chargée de
ténèbres, incapable de préserver sa vie sans détruire celle
des autres, car un Réincarné ne cicatrise plus : à la moindre
blessure, il lui faudra absorber une vie pour se soigner.
Étranges, incompris, haïs : voila ce que sont les Réincarnés...

Relations :
La vie sociale des Réincarnés est souvent
bien triste. Beaucoup avancent sans trop de risques que
ceux-ci sont encore plus rejetés que les Shlags. On les
accuse d’être des parties d’Ombre, des êtres dangereux
qui apportent le malheur. Les Réincarnés attirent la
curiosité des Kelfians, qui ont finit par les prendre en pitié.
Jeu du hasard, les Golems se sentent étrangement proches
de ces pauvres ères : beaucoup de Réincarnés trouvèrent asile
à Talfa. Du reste, les Ombres les traquent pour dévorer leur
chair, maudite mais tendre, et les vivants lambda les haïssent.
Plutôt ironique, pour des êtres quasiment immortels, qu’autant
de monde désirent leur mort…

Informations complémentaires:
 

_________________
Maître du jeu. Ne pas contacter par message privé.


Dernière édition par Héraut le Jeu 28 Juil - 14:30:00, édité 9 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 30
Date d'inscription : 26/12/2012
Localisation : Partout.

Feuille de personnage
Espèce: Inconnue.
Efficience: Illimitée.
Titre: Légende
avatar
Annonciateur de l'Empire
Héraut
MessageSujet: Re: IV - Les différentes espèces d'Estelcar   Lun 18 Jan - 12:02:33


Les Ombres

Des créatures dangereuses aux terribles ambitions.

Espérance de vie : Illimitée dans les Limbes.
Quelques heures dans le monde physique si elles ne trouvent pas de réceptacle.
Lieu de vie : Les Limbes.
Capitale : Aucune.

Présentation :
Êtres au départ sans importance se nourrissant des
esprits venant dans les Limbes. L'existence des Ombres
aurait pu demeurer secrète si ces-dernières n'avaient eu
comme repas les esprits surpuissants des chimères, il y a
bien longtemps de cela. Ceci leur conféra une grande force
et également la capacité de pouvoir pénétrer dans le monde
physique en tant qu'esprit. Afin de prolonger leur séjour, elles
comprirent qu'il leur fallait s'introduire au sein d'êtres vivants,
pour les posséder et exister à leur place. C'est ainsi que les
Ombres commencèrent à semer le chaos à plusieurs endroits
du Continent. Comble du malheur pour les différentes espèces,
ce processus attira de plus en plus d'Ombres. Certaines curieuses
de découvrir de nouvelles terres, d'autres se délectant de toutes
ces existences misent à leur disposition. Les personnes jadis
possédées se révèlent plus nourrissant une fois leur mort venue.
Sans l'arrivée providentielle des Shlags et des Golems,
probablement que les Réincarnés seraient devenus l'espèce
majoritaire en Estelcar... Durement chassées par des peuples
de plus en plus organisés pour traquer ces monstres, les
Ombres, ayant secoué tout ce monde presque par caprice, se
retirèrent de nouveau dans les Limbes, ayant bien assez de
tous les esprits défunts qui affluent chez elles avec les conflits
meurtriers qui éclatent au sein de l'Empire. A croire qu'elles
ont un contrat avec l'Empereur.

Relations :
Les Ombres n'ont que faire de l'ensemble
des espèces peuplant le monde physique, excepté
dans la mesure où celles-ci peuvent leur servir
de nourriture. Toutefois elles apprécient très peu les
Golems qui ne peuvent être possédés par elles.
Les Shlags les irritent également en raison
du fait qu'ils protègent les individus auxquels
ils sont liés, limitant les choix de repas potentiels.
Les Walkyries et les Harpies sont également plus
à même à résister à leurs tentatives de possession.
Du reste, tout n'est que réceptacle délicieux
servant à satisfaire leur insatiable appétit
d'ogre.

Informations complémentaires:
 

_________________
Maître du jeu. Ne pas contacter par message privé.


Dernière édition par Héraut le Sam 23 Juil - 13:47:02, édité 5 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 30
Date d'inscription : 26/12/2012
Localisation : Partout.

Feuille de personnage
Espèce: Inconnue.
Efficience: Illimitée.
Titre: Légende
avatar
Annonciateur de l'Empire
Héraut
MessageSujet: Re: IV - Les différentes espèces d'Estelcar   Lun 18 Jan - 12:02:47


Les Walkyries

On les surnomme "Celles qui ont tout vu".

Espérance de vie : Jusqu'à un millénaire.
Lieu de vie : Le Continent.
Capitale : Inconnue à ce jour. Dissimulée, ou détruite.

Présentation :
Les premiers humanoïdes et les premiers témoins de la
naissance du monde. A première vue cela semble
impressionnant comme qualificatif, comme une puissante
étiquette trahissant la sagesse, l'expérience et la force de
ces êtres ailés... C'est malheureux tout ce qu'il leur reste,
sauf si l'on tient à mettre en avant les autres "qualités"
que les évènements ont finit par mettre en évidence :
la déchéance, la peur, l'isolement, le mépris. Pour autant
le peuple des Walkyries n'a pas recherché à accumuler
tous ces maux. Le besoin croissant de liberté des autres
espèces a fatalement amené ce rejet, lequel a été bien
mal géré, autant du côté des opresseurs que des victimes.
La figure d'autorité céleste, imposée dans les consciences
par les ailes, les puissants pouvoirs et la fort aptitude
des Walkyries à dissimuler et contrôler leurs émotions
en a fait des idoles à haïr une fois que les autres peuples
ont compris le monde dans lequel ils évoluaient. Retirés
dans les hauteurs des entités primordiales, les
Walkyries, timides, peinent à retrouver leur légitimité
et l'amour qu'on leur portait autrefois, et les multiples
animosités encore présentes n'aident pas à ce que les
choses s'arrangent.

Relations :
La plupart des Walkyries considère les peuples d'Estelcar
comme responsables des conflits qui secouent encore
aujourd'hui le Continent. L'orgueil des humains est
notamment ce qui entretient toujours les tensions avec
les peuples "d'en bas" puisque ce sont les plus répandus
sur les terres de l'Empereur. Les volontés de domination
de ce-dernier ne plaisent pas aux Walkyries, qui n'estiment
que les chimères en tant qu'êtres suprêmes. Les codes
fabriqués par les peuples les lassent. Les raisons multiples
et difficilement identifiables par moment font que Walkyries
et Harpies parviennent difficilement à s'entendre, bien que des
cas aient recensés des ententes très poussées entre certaines
individus, mais cela reste encore marginal. Les Walkyries
apprécient les Kelfians, et leur logique détachée qui leur
semble humble. Il en va de même pour les Golems, qui ont
été sensibilisés par leurs créateurs à la simplicité et au
respect de la vie. Les Ombres, monstruosités immenses,
sont bien entendus des ennemis, et les Réincarnés, des
personnes dérangeantes rien que pour leurs origines.
Pour ce qui est des Arkhâns et des Shlags, les choses se
sont calmées. Et les Mayalls, qui se croient si hauts,
ne font que faire s'hausser les épaules des Walkyries,
lesquels savent vraiment ce qu'est le ciel.

Informations complémentaires:
 

_________________
Maître du jeu. Ne pas contacter par message privé.


Dernière édition par Héraut le Sam 23 Juil - 12:55:18, édité 6 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 30
Date d'inscription : 26/12/2012
Localisation : Partout.

Feuille de personnage
Espèce: Inconnue.
Efficience: Illimitée.
Titre: Légende
avatar
Annonciateur de l'Empire
Héraut
MessageSujet: Re: IV - Les différentes espèces d'Estelcar   Lun 18 Jan - 12:03:01


Les Harpies

L'espèce renégate par excellence.

Espérance de vie : Jusqu'à un millénaire.
Lieu de vie : Le Continent.
Capitale : Aucune.

Présentation :
Si les Golems et les Réincarnés subissaient des discriminations
malgré eux, les Harpies forment un cas à part, puisque leur
marginalité est pleinement volontaire. Anciennement des
Walkyries, il était évident à leurs yeux que la volonté de se
mêler avec les autres peuples d'Estelcar allait susciter
l'hostilité de leurs pairs en plus de subir les humeurs des
espèces qui n'appréciaient pas ces êtres ailés depuis le
départ. Quand les motivations manquaient, toujours demeurait
cette éternelle crainte face à l'inconnu... Ce fut le prix à
payer pour disposer d'une autre conception de la liberté.
Maintenant que la situation s'est un peu tassée, les Harpies
jouissent de leur culture riche, entre l'héritage du premier
peuple et les échanges avec les espèces plus récentes.
Bien entendu il y aura toujours des situations souhaitant
remonter les tensions à la surface et jeter de l'huile sur le
feu de la haine... L'arrivée des Harpies a quelque-peu
manqué d'organisation, rendant plus complexe la mise en
place d'une existence officielle, d'autant plus qu'aucun
territoire n'avait été préparé pour les accueillir. C'est le
fardeau des Harpies que de devoir vivre avec le sentiment
d'être permanence en vagabondage. D'avoir perdu son
chez-soi, ses origines. La longue vie des Harpies ne joue
pas en faveur d'un éventuel changement. Cela dit, maintenant
que leur arrivée sur les terres de l'Empereur commence à dater,
on peut avoir de l'espoir pour la prochaine génération qui va
suivre. Reste à voir si le climat torturé d'Estelcar jouera en
la faveur de ces nouvelles petites personnes...

Relations :
L'hostilité face aux Harpies n'est pas une haine centenaire
entretenue par une quelconque tradition. Elle provient seulement
de la peur de l'inconnu propre à la plupart des espèces qui
peuplent le Continent. Les Harpies ont également mal choisi leur
moment pour se faire remarquer en Estelcar : l'impossibilité de les
loger par exemple a grandement joué dans les tensions sociales
qui sont désormais les leurs. Errer sans but ou vivre dans des
quartiers mal fâmés n'a pas aidé à faire valoir leur image. D'autant
plus que celle-ci a été allègrement contestée par les Walkyries, qui
disposent tout de même d'un certain impact sur les mémoires en
tant que premier de tous les peuples. Le clan Mayall, qui accorde
une grande importance au respect des aînés et des racines,
méprise bien entendu les Harpies, considérés comme des lâches
incapables d'assumer leurs responsabilités. A l'inverse, les
Réincarnés, eux aussi sensibles au fait de perdre une grande
partie de ce que l'on a été, se sont montrés plutôt accueillants.

Informations complémentaires:
 

_________________
Maître du jeu. Ne pas contacter par message privé.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Contenu sponsorisé
MessageSujet: Re: IV - Les différentes espèces d'Estelcar   

Revenir en haut Aller en bas
 

IV - Les différentes espèces d'Estelcar

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Les différentes fourrures d'Ariena
» 3 - Description des différentes espèces Faës
» Les différentes espèces
» Les différents types de métal
» Le Royaume perdu d'Arnor

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Les terres de l'empereur :: Avant tout... :: Lois et Contexte-